We are apologize for the inconvenience but you need to download
more modern browser in order to be able to browse our page

Download Safari
Download Safari
Download Chrome
Download Chrome
Download Firefox
Download Firefox
Download IE 10+
Download IE 10+

Une démarche de projet – Le Respect de l’édifice

Mille ans de bâtisseurs se sont succédés pour la construction de la Cathédrale Notre‑Dame. Leur travail, exprime force et subtilité. Nous avons voulu porter un regard respectueux en mettant notre savoir-faire au service de leur Chef-d’oeuvre pour prolonger de nuit sa beauté naturelle.
Notre projet s’appuie avant tout sur la cathédrale et son matériau, le Sandstein, sur son volume, son élévation et sa finesse, en les donnant à voir dans leurs meilleures conditions et la meilleure harmonie, sans chercher à surajouter un discours de mise en scène qui supposerait une interprétation personnelle du bâtiment.
Exprimer les lignes de forces, montrer les matériaux, assumer les multiples détails en apportant une légèreté et un naturel constitue en soi un projet majeur d’éclairage, propre à changer la vision actuelle du monument pour lui redonner de nuit, le relief, la force et la subtilité qui le caractérisent.

« Prodige du gigantesque et du délicat »

Victor Hugo

Respecter les sens premiers de la Cathédrale à travers plusieurs démarches.

Respect de l’édifice

La Cathédrale est caractérisée par son volume et son élévation, tout en possédant des milliers de détails qui forment une unité et une cohérence parfaite. Les scénarios que nous proposons de mettre en place jouent sur un contraste doux, qui laisse certains éléments s’exprimer en gardant un ensemble cohérent et uni.

Le respect de la pierre

Nous intégrons à la réflexion l’ensemble de la Maîtrise d’ouvrage et des partenaires en recherchant et validant collégialement la teinte référente de la mise en lumière, ainsi que des gradients de blancs pour les renforcements architecturaux.

Respect de la portée cultuelle

Nous veillons au sens du sacré. La mise en lumière ne doit pas dénaturer le caractère sacré de l’édifice. L’iconographie religieuse doit être visible sans être omniprésente. Le statuaire ne fera pas l’objet d’un éclairage spécifique par oeuvre, mais d’un détachement subtil grâce à un jeu de teinte entre les statues et leur fond.

Respect de la portée culturelle

L’identité de Strasbourg et de la Cathédrale Notre-Dame sont intimement liées. La Cathédrale a valeur de symbole et de repère pour le territoire et sa mise en valeur préservera sa bienveillante présence au coeur de la nuit alsacienne.
Enfin, le projet proposé s’appuie sur l’expertise précédemment mise en oeuvre sur les façades de la Place du Château, Strasbourg où un travail précis sur la qualité de lumière en lien avec les matériaux, et la construction rigoureuse des éclairages, qui a permis de révéler la splendeur des différentes époques architecturales.